CEPII, Recherche et Expertise sur l'economie mondiale
Seules les multinationales suffisamment complexes font de l’évitement fiscal
Manon Francois, Vincent Vicard

La question de l’évitement fiscal des multinationales a fait la une de l’actualité en 2021 avec l’accord international sur la réforme de la taxation des multinationales. Si l’importance du sujet ne fait plus débat, on savait peu de choses jusqu’à présent sur le type d’entreprises le plus susceptible de faire de l’évitement fiscal. Or, il s’avère que la complexité de la structure de détention des filiales des groupes – selon qu’elle dessine une organisation horizontale où la tête de groupe détient directement ses filiales ou, plus complexe, impliquant des chaînes de détention – joue un rôle important dans ces pratiques : seules les entreprises multinationales suffisamment complexes transfèrent les profits de leurs filiales les plus taxées vers celles localisées dans des pays à faible taxation.
 
Commerce & Mondialisation
Compétitivité & Croissance
Economies émergentes
Environnement & Ressources Naturelles
Europe
Migrations
Monnaie & Finance
Politique économique


  Vient de paraître
Les Profils Régions du CEPII : indicateurs, bases et nomenclatures
Pierre Cotterlaz, Matteo Gagliardi, Carl Grekou, Houssein Guimbard, Laurence Nayman, Erica Perego, Alix de Saint Vaulry, Gianluca Santoni & Deniz Ünal
Containing Tariff Evasion
Clément Anne, Cyril Chalendard, Ana Fernandes, Bob Rijkers, Vincent Vicard
International Economics
publié par Elsevier
Carnets Graphiques
L'économie mondiale dévoile ses courbes
Isabelle Bensidoun, Jézabel Couppey-Soubeyran (dir.)

Automation, global value chains and functional specialization
Review of International Economics
Lionel FontagnéAriell ReshefGianluca Santoni, Giulio Vannelli